Le travail de curation, lent et humain, peut être grandement amélioré et automatisé par l’utilisation de mots-clés afin de filtrer les documents pertinents.

 

Réduire le bruit grâce aux mots-clés pour affiner la veille en continu.

Appliquer des mots-clés sur une source permet de créer un filtre de pertinence. Seuls les documents qui comprennent les mots-clés seront analysés. C’est un excellent moyen de réduire le bruit : un grand nombre de documents peuvent être mis sous surveillance et seuls ceux qui comprennent des mots d’intérêt ou des requêtes précises seront envoyés à la plateforme de veille.

Elaborer ses requêtes pour affiner la veille est donc essentiel afin d’être suffisamment précis et d’éliminer le bruit de façon suffisamment large afin de ne pas « rater » une information importante.

 

Affiner la veille c’est aussi : distinguer les mots-clés selon les sources

Les requêtes doivent non seulement être créées en fonction des informations recherchées, mais également en fonction des sources surveillées.

Affiner la veille en distinguant les sources

Distinguer chaque type de sources permet d’affiner la veille

S’adapter à la source permet en effet de réduire le bruit et de cibler les besoins. Par exemple, il est important de distinguer presse généraliste et presse spécialisée. Si un article concernant l’un des petits acteurs de votre secteur est publié sur la PQN (presse quotidienne nationale), il s’agit probablement d’une information majeure. La manquer en utilisant des mots-clés trop précis peut être dommageable. Dans cet exemple, la requête de mots-clés appliqués à la PQN peut tout simplement être la liste des différents acteurs.

A contrario, la presse spécialisée, familière du secteur, sera amenée à mentionner ce même petit acteur régulièrement (mention anecdotique, publication de ses résultats trimestrielles ou de nominations de collaborateurs…). Pour éviter le bruit, il faut donc préciser la requête de mots-clés.

 

Utiliser les opérateurs pour préciser sa requête de mots-clés

Une requête peut être une simple liste de mots ou de noms. C’est cependant peu précis : il est possible d’utiliser un grand nombre d’opérateurs pour construire la requête qui correspond à ses besoins.

Les opérateurs booléens vont préciser les requêtes. Les trois opérateurs OR, AND et NOT permettent d’inclure ou d’exclure des termes de la requêtes.

préciser sa requête et affiner sa veille

L’opérateur de proximité alerte uniquement lorsque deux termes surveillés sont espacés de moins de X mots. Tandis que les guillemets “ ” sont utilisés pour cibler des expressions exactes. Les parenthèses ( ) permettent de structurer les requêtes. D’autres opérateurs sont utilisés par l’outil de collecte KB Crawl.

 

Elaborer des requêtes de mots-clés pour affiner la veille

Il existe de nombreuses méthodes pour élaborer une requête de mots-clés. Cela dépend des besoins, du type de veille réalisé, ainsi que du secteur.

 

En pratique : une approche possible pour affiner la veille

 

a) Lister les critères obligatoires

La première étape consiste à faire la liste des critères obligatoires qu’un article doit posséder afin de passer le filtre de pertinence.

On peut imaginer ici que nous effectuons une veille concurrentielle sur les innovations dans les verres optiques. Nous identifions plusieurs critères obligatoires. Il faut que les documents évoquent :

  • un concurrent
  • l’innovation
  • les verres optiques

Puisque ces critères sont tous indispensables, nous savons qu’un opérateur AND sera placé entre chaque terme.

 

b) Déterminer les termes dérivés

Une fois le cœur du sujet ciblé, il vous faut lister les synonymes des critères obligatoires. Cette étape qui induit de développer les critères extensibles de l’étape précédente.

Ici, il s’agit de faire la liste des concurrents.

 

  • Nom de la marque OR Concurrent2 OR Concurrent3
  • Innovation OR Innovative OR découverte OR nouveauté
  • « Verres optiques » OR « optical lenses » OR « verres unifocaux » OR « verres progressifs »

 

Pour cette étape, nous appliquons l’opérateur OR pour utiliser tous ces synonymes et les guillemets afin de déterminer des expressions exactes. Nous pourrions également utiliser un opérateur de proximité, dans le but de surveiller les mots « verres » et « optiques » lorsqu’ils sont espacés de moins de cinq mots, par exemple (moins réducteur que l’expression exacte « Verres optiques »).

 

c) Tester la requête en trois questions

Voici notre premier jet :

(Nom de la marque OR Concurrent2 OR Concurrent3) AND (Innovation OR Innovative OR découverte OR nouveauté) AND (« Verres optiques » OR « optical lenses » OR « verres unifocaux » OR « verres progressifs »)

Nous pouvons appliquer cette requête aux sources surveillées et se poser trois questions :

– Les documents relevés sont-ils pertinents ?

– Y a-t-il du bruit ou des documents ignorés ?

– Certains termes apportent-ils des résultats hors scope ?

 

d) Affiner la veille avec vos mots clés pour être encore plus précis

C’est l’occasion d’ajouter des synonymes si le filtre de pertinence est trop strict.

A contrario, si le filtre n’est pas suffisamment précis et apporte trop de bruit, il faut ajouter un critère ou un opérateur d’exclusion. Par exemple, si trop de résultats concernent les montures et non les verres, nous pouvons ajouter un critère d’exclusion : NOT montures

 

Les mots-clés comme outil d’analyse de la veille

Créer un filtre de pertinence n’est pas le seul avantage des mots-clés. La détection de mots-clés dans un article peut être utilisée comme outil d’analyse, comme nous avons pu le voir précédemment, dans Analyse d’information, la plus-value du cycle de la veille.

Les mots-clés vont permettre de classer automatiquement le document dans le plan de tags. De plus, chaque terme de la requête détecté dans l’article peut être mis en avant par surlignage. Ceci guide le regard du lecteur vers les termes pertinents.