Source : zdnet.fr – 04/05/2017

Dataxis001

Chiffres : La société française d’études Dataxis publie ses prévisions pour le marché vidéo européen.

Par Pascal Lechevallier pour Digital Home Révolution |

Dataxis estime que 2016 est l’année du croisement des courbes entre le marché physique et le marché numérique en Europe. Le DVD et le Blu-ray vont céder leur place à la VOD, à l’EST et à la SVOD. Le cabinet d’études estime que les recettes de la vidéo en Europe atteindront 8,5 milliards d’euros en 2022, dont 95% seront réalisés en Europe de l’Ouest.
Confirmant les tendances déjà observées aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France, la croissance du marché numérique sera assurée par la SVOD, l’EST et dans une moindre mesure par la TVOD dont les recettes seront stables.
A l’horizon 2022, la SVOD générera 70% des revenus dématérialisés, avec une croissance des abonnés à la SVOD de 80 millions entre 2016 et 2022. A fin 2022, Dataxis estime que le marché européen comptabilisera 125 millions d’abonnés dans 32 pays. Les pays leaders seront les Pays nordiques et le Royaume-Uni avec un poids de 25% du marché. Enfin, Dataxis prévoit que 40% des foyers européens s’abonneront à une offre de SVOD, triplant la pénétration de la SVOD sur le marché européen.
Ces estimations confirment assurément  la mutation du marché vidéo, mais sans que nous puissions établir avec exactitude le poids qu’occupera la SVOD à terme. Deux récentes publications ont communiqué des chiffres d’abonnés à la SVOD en Allemagne, variant du simple au quintuple. Dans ces conditions, difficile d’affirmer précisément ce que sera la place de la SVOD dans 5 ans. Mais une chose se confirme de mois en mois : le marché physique perd du terrain régulièrement alors que le marché numérique est en pleine phase de conquête et la SVOD est en train de s’imposer comme la nouvelle « Killer App » de la vidéo.